• Coraly Cox

BÉBÉ IMPOSSIBLE À ENDORMIR ?

Si bébé te fait la misère et refuse de dormir le soir, que le coucher est un calvaire, que le bercer est la seule solution mais dès que tu le poses il se remet à hurler ou s’il se réveille plusieurs fois dans la nuit sans raison alors j’ai peut-être une solution pour toi, maman désespérée ! (Rires). J’ai été dans la même situation il y a quelques semaines de ça et j’ai enfin réussi à sortir de cet enfer donc je vous propose aujourd’hui de vous expliquer ce qui a fonctionné avec mon fils et vous donner quelques conseils, si ça peut vous aider !


Diego a commencé à se mettre debout à 7 mois et les choses sérieuses ont commencé ! (Rire) Prenant de plus en plus d’aisance, petit monsieur se levait de plus en plus dans son lit à barreau et commençait à escalader les barreaux. Le sommier était pourtant descendu au plus bas mais Diego tentait et tentait d’escalader dès qu’il se réveillait et me faisait trembler à chaque fois que je passais sa porte.


Pour être honnête, les lits à barreaux c’est vraiment la merde pour endormir et rassurer bébé. Nous avons galéré et le résultat restait le même : impossible de le rassurer et de l’endormir en passant un bras par les barreaux amovibles ou par-dessus... pourtant il fait ses nuits depuis qu’il est né mais l’endormissement était devenu un cauchemar pour lui comme pour nous.

Après de multiples discussions, nous avons décidé de passer sur un grand lit. Au mieux, Diego pourra s’endormir plus sereinement, au pire ça ne changera rien et on retentera le grand lit d’ici quelques mois. Le but était vraiment d’améliorer l’endormissement de Diego, de l’apaiser et le rassurer au maximum.


Nous avons donc commandé un lit Montessori, c'est-à-dire un lit au sol et au design particulier, popularisé par les pédagogies positives. Ce type de couchage permettrait de laisser à l'enfant la possibilité de se mouvoir dans son espace, pour choisir quand il souhaite se coucher, et ainsi mieux l'autonomiser.

Nous avons donc pris un lit tipi avec sommier au ras du sol afin de rassurer bébé. Pour le matelas, j’ai récupéré celui que nous avions dans le lit à barreau car nous avons pris un grand lit aux même dimensions que le lit à barreau (70x140).

Le jour où j’ai reçu le lit, j’ai de suite ré-agencé sa chambre et mis des contours de lit tressés ainsi qu'un traversin pour le protéger au mieux d’une chute éventuelle. L’avantage de ce lit c’est qu’il n’est qu’à 10cm du sol. La journée, pendant les siestes, l’endormissement s’est très bien passé et Diego n’a pas du tout bougé.


Le moment fatidique du coucher du soir était arrivé et je commençais à stresser qu’il ne soit pas assez encercler ! (Rire). Mon mari était très inquiet aussi et je pense que nous n’avons pas dormi de la nuit mais l’endormissement s’est beaucoup mieux passé que d’habitude donc c’était un bon début. En revanche, il gigotait dans tous les sens et s’est réveillé plusieurs fois en hurlant donc nous avons compris qu’il était apeuré.


Le deuxième jour, les siestes se sont très bien passées. En revanche, le coucher du soir était trop stressant pour nous donc nous avons décidé de dormir à côté de lui (enfin c’est papa qui s’y est collé hein ! Rire), au moins les premiers jours pour qu’il soit rassuré et ne tombe pas mais honnêtement c’était surtout pour nous rassurer nous-mêmes ! (Rire).


Dès la première nuit à ses côtés, il n’a pas du tout gigoté et a passé une très bonne nuit sans réveils. La nuit suivante, rebelote, papa a dormi avec Diego et nuit sans bouger. Bébé était rassuré et même l’endormissement se passait de mieux en mieux. Les nuits suivantes Diego recommençait à gigoter et à m’inquiéter donc nous avons prolongé le « cododo » jusqu’à la semaine dernière. Lorsque nous avons décidé de « tenter » une nuit sans papa, à notre grande surprise, bébé s’est réveillé tout seul vers 21h30, je le regardais au moniteur et je le vois descendre du lit et aller sur le matelas à côté (où papa faisait dodo) puis monsieur se dirige vers la porte donc surpris, on se dirige vers sa chambre entrouverte et lorsqu’on a poussé la porte, monsieur Diego attendait juste derrière qu’on lui ouvre ! On était pliés de rire et si fiers de notre petit bout de chou !! Papa l’a pris et l’a recouché en 10 minutes. Diego a fait sa nuit comme un grand et s’est réveillé à 6h30.

Pour le moment on est bon, Diego s’endort plus facilement et passe de très bonnes nuits dans son nouveau lit de grand !


Honnêtement, ce changement de lit nous a sauvé la vie car les couchers devenaient un cauchemar pour lui comme pour nous, ça durait des heures et dès qu’on le posait, ça repartait de plus belle !

En conclusion, l’endormissement se passe de mieux en mieux et c’est un vrai bonheur pour lui comme pour nous ! Du coup, je vous propose quelques conseils si ça peut vous aider !


Conseils :

1. Changer de lit ! Il est temps de passer au lit de grand ! Bébé n’en peut plus d’être bercer et le lit à barreau le rend dingue car il n’a pas de contact avec vous pour le rassurer ! Rassurez-vous, il n’y a pas d’âge pour passer au lit de grand (enfin faut pas déconner, avant 6 mois je pense que ce n’est pas conseillé). Favorisez un lit au ras du sol !

2. Jouer avec bébé dans son nouveau lit pour le rassurer et qu’il prenne conscience de l’espace.

3. Installer des rituels tous les soirs sans exception ! Ici c’est petits câlins, lecture d’une histoire sur un matelas collé au lit avec bébé dans les bras puis au dodo avec une berceuse jusqu’à ce qu’il s’endorme !

4. Rassurer bébé lors du changement de lit en dormant à côté de lui (pas dans son lit) les premiers jours.

5. Toujours mettre doudou près de bébé ou un lange avec son odeur ou celle de maman !

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout