• Coraly Cox

"LA NOYADE SÈCHE" OU "À RETARDEMENT"

Mis à jour : 21 sept. 2020

Ces derniers temps j'en ai beaucoup entendu parler et j'admets que ça parait vraiment alarmant. Lorsqu'il s'agit de la vie de nos bébés on a tendance à vite paniquer et s'inquiéter pour tout. J'ai donc demandé quelques explications à la pédiatre. Etant en plein été, je pense qu'il est intéressant de discuter de cette expression "noyade sèche" ou à "retardement" et de comprendre sa signification.



Qu'est-ce que la noyade sèche ?

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la noyade sèche (ou noyade à retardement) survient hors de l'eau. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) la définit "comme la mort par suffocation suite à une immersion dans l'eau". Il s'agit d'une insuffisance respiratoire due à une immersion récente dans un liquide. Si une personne a failli se noyer, ou bu la tasse, cela peut lui être fatale quelques heures, voire quelques jours après la baignade (jusqu’à 72 heures plus tard). 


La réalité

La noyade à "retardement" n’intervient en réalité que lorsqu’il y a eu une vraie noyade au préalable, c'est-à-dire que ces complications n'arrivent pas d'un coup, sans prévenir mais plutôt après plusieurs "symptômes" suivant une noyade. Pour qu’il y ait noyade, il faut qu’il y ait de l’eau dans les poumons.

Ce sont souvent des enfants qui boivent la tasse et qui ont comme symptômes une grosse fatigue, essoufflement, toux, ou les lèvres bleues. Le réel problème est que ces "symptômes" peuvent être mis sur le compte de la fatigue ou d’un coup de froid par les parents, qui ne mesurent pas la gravité jusqu’à ce que la situation n’empire.


Comment reconnaître les symptômes ?

Il faut se méfier du risque de noyade avant tout afin de l'éviter au lieu de parler de détection de symptômes car la première cause de noyade chez les enfants est un défaut de surveillance pendant une baignade. Les premiers signes d'une noyade sèche se manifestent lorsque la personne tousse et peine à respirer. Des maux de ventre, de la fièvre, le teint gris, difficultés à respirer peuvent également alerter.

Santé publique France recommande que les adultes se baignent en même temps que les enfants et que l’un d’entre eux soit responsable de leur surveillance, ce qui parait quand même logique et évident.


Si vous avez un doute sur l’état de votre enfant, montrez-le à un maître-nageur ou à un secouriste, (ou appelez les secours s’il n’y en a pas).

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout