• Coraly Cox

MORT SUBITE DU NOURRISSON (MSN) : 5 GESTES POUR PREVENIR

Mis à jour : 7 juin 2019

Comme tout bon parent qui se respecte, on cherche forcément à faire tout ce qu’il faut pour que bébé se sente bien et qu’il soit en parfaite santé. Cela passe bien évidemment par un environnement sain et adapté. Comme on nous a martelé pendant la grossesse, à la maternité et chez le pédiatre, la mort subite du nourrisson est à prendre très sérieusement. Personnellement, je suis super angoissée par rapport à ça et il me tarde de passer les six mois de bébé. Même si nous sommes impuissants face à ça, je vous propose 5 gestes pour prévenir la mort subite du nourrisson.




La mort subite du nourrisson (MSN) c’est quoi ?

La mort subite du nourrisson (MSN) décrit une mort soudaine et inattendue, chez des enfants, considérés jusque-là comme parfaitement bien portant, de 1 mois à 1 an, et dont l’autopsie ne permet pas de trouver une cause au décès.


En chiffre, ça donne quoi ?

« La mort subite du nourrisson (MSN) est la première cause de décès entre 1 mois et 1 an. Selon l'Institut de veille sanitaire (chiffres de 2010), 90 % des cas de mort subite du nourrisson ont lieu avant l'âge de 6 mois et l'âge le plus exposé est entre 2 et 4 mois. »


1. COUCHER BEBE SUR LE DOS, SURELEVE

Il faut privilégier un plan de couchage ferme (matelas avec plan incliné), des gigoteuses que l'enfant peut écarter, des vêtements de nuit adaptés.

Pour ma part, il dort dans son berceau à côté de moi, en pyjama dans une gigoteuse adapté à la saison, sans couverture ni doudou autour. Pour le matelas, j’en ai pris un assez ferme qui épouse parfaitement le berceau et j’y ai ajouté un plan incliné de 15 degrés pour éviter toute régurgitation ou étouffement.

L'utilisation d'oreiller, de couette ou de duvet, les couffins aux montants non rigides est fortement déconseillée. Le matelas ne doit pas laisser d'espace libre avec les bords du lit.


2. TEMPERATURE DE LA CHAMBRE ENTRE 18°C ET 20°C

Comme on nous l’a expliqué pendant les cours de préparation à l’accouchement, la régulation thermique d’un bébé ne fonctionne réellement que plusieurs mois après sa naissance. Il va donc fortement réagir à la température ambiante d’où l’importance de contrôler la température de la chambre. Il faut veiller à ce que la température ambiante de la chambre soit entre 18°C et 20°C afin d’éviter une hyperthermie ou une perte d’eau importante.

En été, il faut éviter autant que possible que la chaleur ne dépasse 25°. Utilisez un ventilateur ou une clim pour atténuer la chaleur et fermez les volets pendant les heures les plus chaudes.

Pour ma part, j’ai mis un thermomètre dans notre chambre pour surveiller la température et je viens d’acheter un ventilateur silencieux pour les nuits d’été.


3. PAS DE COUETTE

Les matelas mou et oreillers peuvent gêner la respiration du bébé, couettes, tours de lit matelassés et couvertures trop épaisses sont à éviter car ils favorisent le risque d'enfouissement.


4. AERER LA CHAMBRE MINIMUM 10 MINUTES PAR JOUR

Aérer la chambre tous les jours minimum 10 min (quand bébé est absent de la chambre) afin que les bactéries, microbes et substances polluantes et toxiques, emmagasinées durant la journée et la nuit, fassent place à un air sain et pur.


5. MAINTENIR BEBE DROIT ET VENTILER LA PIECE

Si bébé s’étouffe ou régurgite, prenez-le dans vos bras en le maintenant bien droit et ouvrez la fenêtre pour ventiler la pièce et l’aider à reprendre sa respiration.


ATTENTION

Si bébé devient pâle, qu’il régurgite beaucoup, qu’il est gêné pour respirer, qu’il a plus de 38,5 °C de fièvre, n’hésitez pas à appeler un médecin en urgence.

38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • coralycox
  • Pinterest Coraly Cox
  • Coraly Cox

© 2019 by Coraly Cox.